550 sonates pour clavecin : Domenico Scarlatti, incroyable Démiurge

550 sonates pour clavecin : Domenico Scarlatti, incroyable Démiurge

550 sonates pour clavecin, 717 compositions : Domenico Scarlatti, compositeur Démiurge

Domenico Scarlatti (26 octobre 1685 – 23 juillet 1757) est un compositeur baroque et un claveciniste virtuose italien. Malgré son talent précoce pour le clavecin, l’homme a vécu dans l’ombre de son père et a peiné à faire décoller sa carrière musicale. Il hésita même entre devenir claveciniste virtuose, ou compositeur d’opéras. Ce n’est qu’à partir de 1709, aux côtés de Marie-Casimire, la reine de Pologne, que commence son ascension vers la gloire. Son œuvre pour le clavecin est unique à maints égards. Scarlatti a composé plus de 550 sonates pour clavecin d’une originalité exceptionnelle et pour la plupart inédites de son vivant. Par ce corpus, il est l’un des compositeurs majeurs de l’époque baroque. Ses œuvres occupent une place de premier ordre dans le développement du langage et de la technique de la musique pour clavier.

Parmi le catalogue de Domenico Scarlatti comprenant plus de 717 œuvres figure un volume de 550 pièces, dites « sonates » d’une qualité musicale exceptionnelle par leur qualité mélodique et rythmique que par leur haute technicité d’exécution. Il est stupéfiant de constater que l’oeuvre de ce compositeur prolifique serait supérieure à celle de François Couperin et Jean-Sébastien Bach réunis : leur enregistrement intégral a nécessité 34 disques compacts.

Des sonates déterminantes pour le clavecin

Les 550 sonates de Domenico Scarlatti se sont répandues à travers le continent européen et ont influencé les musiciens de son époque. Le compositeur baroque surprend par l’utilisation de dissonances, contrastes mélodiques, ruptures rythmiques et répétitions de phrases musicales au détriment des tendances de la musique populaire de l’époque.
De son vivant, il a sans aucun doute supervisé la publication de 30 sonates « Essercizi » parues en 1738. Les musicologues Émilia Fadini, Alessandro Longo et Giorgio Pestelli ont dressé des catalogues des œuvres de Scarlatti, mais la classification établie par Ralph Kirkpatrick reste la plus utilisée de nos jours.

Le style affirmé et novateur du compositeur des 550 sonates influença le portugais Carlos Seixas et le catalan Antonio Soler. Le claveciniste a largement marqué de son empreinte le développement du langage et de la technique de la musique pour clavier au courant du XVIIIe siècle. En guise de dernier hommage, le poète italien Gabriel D’Annunzio a mentionné ses sonates dans l’un de ses ouvrages.

scarlatti a composé 550 sonates pour clavecin
Portrait d'Alessandro Scarlatti par Nicola Vaccaro, conservé au Conservatoire San Pietro a Majella de Naples.
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Share

Written by:

15 Posts

View All Posts
Follow Me :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.